banniére1

Ecole de kinésithérapie au Burkina Faso : un exemple de la bonne coopération avec la Belgique

Imprimer

 

Les autorités Burkinabè montrent une grande satisfaction dans les relations bilatérales avec la Belgique. Dans une interview accordée au quotidien d’Etat Sidwaya dans sa parution du vendredi 31 janvier 2020, l’ambassadrice du Burkina Faso à Bruxelles, Mme Jacqueline Marie ZABA/NIKIEMA affirme que « nous avons une excellente coopération avec la Belgique ».

Lire la suite...

Première session du « cadre de concertation communal » au Burkina Faso

Imprimer

 

La Commune de Ziniaré, dans la région du Plateau central du Burkina Faso, a tenu le 27 septembre 2019, la première session de son Cadre de Concertation Communal (CCCo). Une rencontre qui a été possible grâce à l’appui de la Coordination Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel (CN-IGMVSS) à travers son Programme de Renforcement des Capacités appuyé par l’APEFE et WBI. Les échanges ont porté sur le thème « Promouvoir la cohésion sociale, gage d’un développement solidaire ». A l’occasion, une présentation de l’IGMVSS et de ses partenaires a été faite.

Lire la suite...

Campagne de reboisement 2019 : tiipaalga et la CN/IGMVSS renouvellent l’exploit de 2018

Imprimer

 

La Coordination Nationale de la Grande Muraille Verte au Burkina Faso et l’ONG Tiipaalga ont signé en mars dernier un protocole d’accord opérationnel, pour la production et la mise en terre de plants forestiers au cours de la campagne de reboisement 2019, dans les mises en défens de la province du Soum au Burkina Faso. L’objectif de production de 120 000 plants par les pépiniéristes villageois a été dépassé au cours de la période allant du 15 avril au 30 juin 2019. Cette opération se réalise dans le cadre de l’accord de coopération entre l’APEFE et l’ADEPS pour la compensation carbone des points verts de l’ADEPS.

Lire la suite...

L’ONG Tiipaalga valorise les savoirs locaux au Burkina Faso

Imprimer

Depuis 2018, l’Administration Générale du Sport (ADEPS) finance la plantation d’arbres au nord du Burkina Faso pour compenser le carbone émis lors des déplacements liés aux points verts. Parallèlement à ces plantations, des formations sur la gestion durable des terres sont également assurés au profit des bénéficiaires afin qu’ils augmentent leurs productions agricoles. Pour avoir un impact plus important, les compétences endogènes sont valorisées. Un premier noyau de 95 producteurs a ainsi été formé en 2018. En 2019, 50 de ces producteurs ont formés chacun 10 producteurs de leur village Ainsi 595 producteurs ont pu être formés en deux années seulement. Ces formations sont réalisées grâce à un partenariat entre l’APEFE, financée par la Coopération Belge au Développement (DGD), l’initiative de la Grande muraille Verte pour le Sahara et le Sahel, programme phare de l’Union Africaine visant à lutter contre la désertification et L’ONG burkinabè Tiipaalga.

Lire la suite...

Connexion