banniére1

Mission d’appui technique et de monitoring du chef de projet du programme DEFI ARCHIPELAGO

Imprimer

 

Du 9 au 14 février 2020, l’APEFE a reçu dans ses bureaux à Bruxelles Mr Bara NDIYAE, chef de projet local du programme DEFI ARCHIPELAGO accompagné par Mahamadou DABO, chef du département financier et comptable de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) et Abdoul Aziz Sabaly, chef du département formation consulaire de la CCIAD dans le cadre d’un séminaire de suivi et d’appui technique.

Durant cette semaine, la délégation sénégalaise a été menée à rencontrer les principales parties prenantes et partenaires du programme DEFI ARCHIPELAGO.

Des formations sur les procédures de gestion financière et administratives ont été organisées dans les bureaux de l’APEFE. Les modalités opérationnelles et la planification du programme ont également été abordées.

« Nous sommes réunis depuis le 10 février, par rapport à cette formation qui est importante pour nous, en tant que chef de projet et en tant que partenaires de la Chambre de commerce afin de voir un peu les procédures, de les harmoniser, les connaître et les maîtriser – que ce soit les procédures de l’Union européenne ou bien celles de l’APEFE, afin de mener à bien ce projet. Nous remercions encore une fois l’APEFE pour l’accueil, qui a été vraiment enthousiaste. », témoigne Bara Ndiaye.

Mahamadou DABO est également satisfait de cette mission à Bruxelles « Nous avons eu des échanges fructueux avec les partenaires rencontrés. Concernant la formation en tant que telle, tous les intervenants nous ont permis de renforcer nos connaissances, comme ce qui concerne les passations de marchés ou la « Gestion Axée Résultat ». Ce sont des notions qui étaient là, mais cela nous a permis de capitaliser ce que nous avons reçu ici.»

Pour rappel, le projet ARCHIPELAGO, financé par l’Union européenne dans le cadre de son Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique (FFU), est régi par une association entre SEQUA (Agence de développement du secteur privé et de la coopération fédérale au développement allemand), EUROCHAMBRES (Association des Chambres de commerce et d’industrie européennes) et le CPCCAF (Conférence permanente des chambres consulaires africaines et européennes).

Son objectif est de renforcer l’employabilité des jeunes par des actions ciblées de formation professionnelle et de renforcement des capacités entrepreneuriales dans 12 pays du Sahel et de la zone du Lac Tchad (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad). Le projet tend à soutenir la création d’emplois durables et de qualité dans ces régions.

Le projet DEFI ARCHIPELAGO est piloté par l’APEFE en partenariat avec la CCIAD, l’ONFP (l’Office Nationale de la Formation Professionnelle du Sénégal), la CCIW (Chambre du Commerce et d’Industrie de Wallonie), ATS (Association internationale de développement) et le CEFRA (Centre de formation et de recherche en aquaculture) de l’ULG (Université de Liège).

 

 

Connexion