L’APEFE aux assises de l’EFTP à Ouagadougou

Imprimer

aaa-2012-09-10-11.28Du 4 au 7 septembre 2012, la CONFEMEN et l'OIF ont organisé, à Ouagadougou, les 2ème Assises sur l'Enseignement et la Formation techniques et professionnels (EFTP) sur le thème : Quelles compétences professionnelles et techniques pour une meilleure insertion socio-économique des jeunes ? Avec plus de la moitié de son budget consacré à l'éducation et à la formation, l'EFTP est un des secteurs prioritaires de l'APEFE.

L'association était représentée par Françoise Daxhelet et Luc Moitroux, administrateurs de programme au Sénégal et Asie du Sud Est. Au total, 32 pays étaient représentés. Basées sur le partage d'expérience et de bonnes pratiques, les recommandations et orientations stratégiques issues des ateliers devraient permettre de préparer la mise en œuvre de meilleures politiques d'insertion des jeunes dans le monde du travail.

En Asie du Sud-Est, l'APEFE inscrit son action dans un cadre stratégique élaboré par le Cambodge, le Laos et le Vietnam, sous l'égide de l'OIF dont ils sont tous membres. Pleinement conscients de l'importance de l'EFTP dans la lutte contre la pauvreté, les trois pays œuvrent désormais de concert pour l'harmonisation de leur politique d'EFTP et le développement de leurs complémentarités. L'APEFE, présente au Vietnam  depuis près de 15 ans, contribue activement au développement de cette dynamique régionale.

Au Sénégal, le programme APEFE développé en EFTP contribue à l'amélioration de la formation des formateurs du secteur de la formation technique et professionnelle. Envisagés sous le prisme de l'Approche Par Compétences (*), les curricula de formation s'adressent à tous les acteurs de la filière. L'APEFE intervient ainsi à tous les niveaux du système, pour booster la croissance et assurer une meilleure adéquation des ressources humaines aux besoins spécifiques du secteur productif.

(*) L'Approche Par Compétences (APC) renvoie à un type d'élaboration de curriculum d'études qui répond à des critères précis et qui suit une logique définie en fonction d'une conception du processus d'apprentissage. Chaque curriculum est construit à partir d'une esquisse des compétences visées dans un domaine donné, que l'on appelle un «profil de sortie», lequel est élaboré à partir d'un corpus cohérent de compétences, déterminées par les représentants du milieu de la formation et ceux du milieu du travail, pour répondre notamment aux attentes du marché du travail et de la société.

Assises de l'EFTP

Assises de l'EFTPAssises de l'EFTPAssises de l'EFTPAssises de l'EFTPAssises de l'EFTPAssises de l'EFTP

CONFEMEN : Conférence des Ministres de l'Education des pays ayant le Français en partage

OIF : Organisation Internationale de la Francophonie