banniére1

Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises

Imprimer

incubation entreprises rwanda kavumu Kavumu VTC 3ICC starter kits démarrage CFP construction soudure plomberieA peine sur le marché, les entreprises Kavumu VTC et 3ICC sont déjà prêtes à fournir des services et des produits de qualité. Après un an d’incubation, ces deux sociétés spécialisées en plomberie-soudure et en construction ont reçu un appui en matériel et des équipements d’une valeur approchant les 2 millions de francs RW, soit 2558 euros. « Un sérieux coup de pouce et une bonne motivation pour les jeunes », se réjouit Jean-Marie Vianney HABIMANA, coordinateur du centre d’incubation de Kavumu. Un événement marqué par la présence de Jérôme GASANA, Directeur général de la WDA et de Gédéon RUDAHUNGA, Directeur d’Intervention du PAFP.

Director General of WDA Jerome Gasana handing over the start up kits to one of the trainees as the Assistant Director under ‘Belgian Common TVET Support Program’ (PAFP) ,Gideon Rudahunga looks on.Destinés aux lauréats de l’EFTP désireux de se lancer dans l’auto-emploi, les deux incubateurs pilotes appuyés par le PAFP offrent tout un panel de services : accès aux ateliers de production, prise en charge de l’hébergement et des frais de bureau, accompagnement personnalisé, orientation professionnelle et réseautage, pour n’en citer que quelques-uns. En effet, parmi les objectifs des centres, la mise en commun des compétences et l’émulation collective vise la création de synergies et l’innovation.

Situé à Nyanza, le deuxième incubateur soutenu par le PAFP propose des opportunités d’emploi concrètes à la jeunesse enclavée dans cette région isolée. « Les lauréats peuvent enfin réaliser leur rêve et monter leur entreprise » s'enthousiasme le directeur de la Technical Secondary School de Nyanza, Leonard MANIRAMBONA. 

A leur arrivée au centre d’incubation, les jeunes ont, selon les cas, une idée plus ou moins aboutie de leur projet d’entreprise. A travers les échanges et les formations, ils acquièrent progressivement une idée plus précise et franchissent ensemble les étapes clés, de la création à la gestion de leur activité. « Je n’ai plus peur de me lancer » déclare aujourd’hui Sylvestre BIMENYIMANA, Manager of 3ICC Ltd. « Grâce au centre nous avons pu accéder au marché avec nos compétences et, surtout, appris à avoir un esprit entrepreneurial et ouvert », précise-t-il. Tandis qu’Eugène RUZINDANA, Directeur de Kavumu VTC, souligne l’avantage des formations techniques : « nous avons préféré mettre l’accent sur la pratique, plutôt que dans les bureaux ».

150611 RW 3Pragmatique, le préfet des études du CFP de Kavumu, Narcisse IZABAYO, a déjà contractualisé la longévité de l’appui du PAFP et des équipements, en impliquant la fédération du secteur privé et les incubés, de façon à ce qu’ils remboursent 30% du matériel reçu, endéans les 2 ans. « Ca permettra d’assurer la durabilité financière du centre et d’aider les futurs incubés. Les entrepreneurs vont devoir travailler dur parce qu’ils devront rembourser les matériels reçus. Et le secteur privé va continuer à faire la promotion du centre d’incubation et le suivi de la délivrance des start-up kits. »

Dans la même optique, la stratégie d’accompagnement professionnelle prévoit une contribution au loyer du bureau actuel des incubés afin de les introduire progressivement aux réalités du monde de l’entreprise. En effet, si l’heure est venue pour ces jeunes entrepreneurs de quitter le centre d’incubation et de laisser la place à un autre groupe, leur accompagnement ne s’arrête pas pour autant. Pendant 2 ans, ils bénéficieront encore d’un suivi mensuel et d’un accompagnement individualisé selon leurs besoins.

- - - - - -

A travers son appui au programme belge commun PAFP, l’APEFE soutient la mise en œuvre intégrée de la réforme éducative rwandaise pour un enseignement technique et professionnel de qualité, au Rwanda et, dans un premier temps, dans la province du Sud. Combiné à l’appui de la VVOB et de la CTB, le renforcement des capacités mis en œuvre par l’APEFE, concerne le volet pédagogique et l’APC, les programmes de formation, le pilotage régional par l’IPRC-South et la mise en œuvre locale des formations au niveau des centres pilotes.

Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises Des kits de démarrage pour les jeunes entreprises rwandaises

 

Connexion