banniére1

« Parrainer » un arbre pour compenser son empreinte carbone 2.0 : Suite au succès de 2018, l’APEFE et l’ADEPS renouvellent leur partenariat en 2019 !

Imprimer

 

En 2018 l’ADEPS a investi près de 30 000 euros pour soutenir la production et la mise en terre de 120.000 plants forestiers au Burkina Faso afin de compenser l’empreinte carbone émise par les déplacements des participants aux « Points Verts ». En partenariat avec l’APEFE, le Ministère Burkinabé en charge de l’environnement et l’ONG Tiipaalga, la plantation de 122.873 plants a été assurée par 26 pépiniéristes répartis dans 24 villages, soit un taux de réalisation de plus de 100% !

Suite à ce franc succès et dans le cadre des accords de Paris d’avril 2016 (COP21), l’ADEPS et l’APEFE ont décidé de réitérer ce projet !

 

Il est prévu de produire 120 000 plants d’espèces locales utilitaires de qualités dans 25 pépinières réparties dans 21 villages et de les planter dans 60 villages. L’opération permettra également d’améliorer les compétences professionnelles de 20 pépiniéristes et de former 500 producteurs aux techniques de gestion durable des terres.

 

 

Bien adaptées au sol et au climat de la région, ces plantations s’inscrivent dans l’initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel, un vaste programme panafricain visant à combattre la désertification. Cet investissement permettra également de séquestrer près de 8000 tonnes de CO2 au bout d’une quinzaine d’années, en plus de l’impact socio-économique favorable pour les populations locales.


Envie de "parrainer" un arbre ? Plus d'informations sur le site de l'ADEPS 

 

 

 

Connexion