banniére1

Détail de l'offre

Lieu:
Ouagadougou, Burkina Faso, Africa
Niveau de carrière:
Senior (plus de 5 ans d'expérience)
Education:
Master
Secteur:
Temps plein
Positions:
1
Salaire:
Voir grille salariale
Cancel

EXPERT.E SANTÉ & RÉADAPTATION

  Bookmark this job A propos de cet emploi

 

En tant qu‘agence de coopération internationale intégrée au sein des relations internationales de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie et en tant qu’acteur de la coopération non gouvernementale belge, l’APEFE contribue à l’impact de la Belgique sur le développement international.

Sur financements nationaux et internationaux, en ligne avec les priorités de la Belgique, de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale, grâce à son expertise propre et à son large réseau d’experts et de partenaires, l’APEFE fournit une expertise stratégique, méthodologique et technique à la conception et à la mise en œuvre de solutions répondant aux objectifs de développement durable.

Pour ce faire, l’APEFE conclut des partenariats stratégiques, opérationnels et financiers avec les secteurs public et privé ainsi qu’avec les organisations de la société civile en Belgique et dans le monde. Ces partenariats permettent à l’APEFE de partager des connaissances et de mobiliser des ressources en faveur d’un développement durable.

Actuellement, l’APEFE met en œuvre une trentaine de projets dans une dizaine de pays en Belgique et en Afrique.

Au Burkina Faso, l’APEFE contribue :

 Au développement de la Kinésithérapie & réadaptation (MPR), et

 À l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel (IGMVSS)

Le Projet de Renforcement des Capacités pour la Médecine Physique et Réadaptation (PRC MPR) 2022-2026, financé par le gouvernement Belge, mis œuvre en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHB) et dont l’objectif spécifique s’intitule « En 2026, les personnes en situation d’incapacité ou de handicap physique du Burkina Faso, et plus particulièrement les femmes et les enfants , auront gagné en autonomie fonctionnelle(et donc en capacité d’intégration sociale économique et politique) grâce à une meilleure couverture (géographique et financière) des soins de médecine physique et réadaptation de qualité »

Le Projet de Restauration des Ecosystème pour le Plateau Central (PRE) 2022-2026, financé par le gouvernement Belge, mis en œuvre en collaboration avec le Ministère de l’Environnement, de l’Energie, de l’Eau et de l’Assainissement (MEEEA) et dont l’objectif spécifique s’intitule « En 2026, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les revenus des hommes, des femmes des communes de Boussé, Niou, Toéghin et Laye (Province du Kourwéogo/région du Plateau Central) auront été améliorés, tout en contribuant à l’inversion de la tendance à la dégradation des terres par un appui à la mise en œuvre des axes stratégiques 1, 2 et 4 de la Stratégie et du Plan d’Actions de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel au Burkina Faso (IGMVSS)»

DESCRIPTION DE FONCTION

Le présent appel concerne le recrutement par l’APEFE d’un.e expert.e Santé et Réadaptation au Burkina Faso pour le compte du Projet de Renforcement des Capacités pour la Médecine Physique et Réadaptation (PRC MPR) 2022-2026.

Elle/il est responsable, pour ce qui concerne les engagements de l’APEFE, de la bonne exécution des conventions de partenariat, en cours ou à venir, liées aux interventions « Santé & Réadaptation » au Burkina Faso conformément aux exigences de la DGD. En sa qualité d’Expert.e « Santé & Réadaptation », il/elle assure avec les partenaires la mise en oeuvre et la cogestion du programme d’Appui au Renforcement des Capacités en Médecine Physique et Réadaptation au Burkina Faso (PRC-MPR).

Plus spécifiquement,

En sa qualité d’Expert « Santé & Réadaptation », délégué à la co-gestion du Programme PRE-MPR/BF

 

Au titre de la gestion stratégique,

-          Participer activement à la gestion des cadres stratégiques communs avec les acteurs concernés ;

-          Assurer la veille stratégique et prospective dans son secteur d’intervention en restant à l’écoute de toute information susceptible de contribuer à l’amélioration de l'intervention de l’APEFE dans le secteur;

-          Assurer une réflexion prospective sur le développement de nouveaux partenariats et la recherche de financements complémentaires;

-          Veiller à l’alignement de l’intervention aux stratégies du pays partenaire, belges (DGD, WBI, APEFE) et internationales (ODD, OMS,...);

-          Développer les réseaux, synergies et complémentarités dans le secteur;

-          Participer aux différents groupes de coordination entre partenaires dans le secteur;

-          Contribuer à la cogestion stratégique du programme avec les partenaires au sein de l’Unité de Gestion du Programme et du Comité de Pilotage ;

-          Au besoin, identifier et proposer le positionnement stratégique du programme (réorientation, développement de nouveaux partenariats…).

 

Au titre des opérations,

-          Assurer un dialogue opérationnel et politique permanent avec les partenaires, les collaborateurs  et les autres acteurs du Programme;

-          Assurer la bonne mise en œuvre des dispositions des conventions de partenariat et de collaboration;

-          Contribuer à la mise en œuvre du programme, à toutes les étapes (prospection, préparation, mise en œuvre, suivi, évaluation) en collaboration avec les autres parties prenantes et plus particulièrement les co-gestionnaires du Programme;

-          Veiller à la qualité des partenariats et contribue à mettre en place les conditions relationnelles nécessaires et favorables à l’atteinte des résultats;

-          Assurer la co-gestion des ressources humaines, matérielles et financières affectées au Programme;

-          Assurer, avec les partenaires, la mise en place des dispositifs et processus de M&E, apprentissage, gestion des connaissances du programme;

-          Gérer les risques inhérents au Programme;

-          Organiser le rapportage et le suivi de la progression des indicateurs du programme de manière qualitative;

-          Encourager la prise en compte du genre et de l’environnement à chaque phase du cycle d’intervention.

Au titre de(s) Volet Relations publiques/ Communication/la Gestion de la Connaissance,

-          Organiser, avec les partenaires, la communication pour le développement adéquat, à tous les niveaux de l’action en étroite collaboration avec les parties concernées;

-          Contribuer activement à la gestion des connaissances en valorisant la capitalisation des acquis et des expériences et en participant activement à l’apprentissage collectif dans le cadre du CSC et en dehors

-          Organiser, avec les partenaires, la communication et la présence sur les réseaux sociaux des programmes dans une perspective de communication pour le développement (C4D) ;

-          Contribuer, en concertation avec le siège de l’APEFE, à la communication interne et externe de l’APEFE en veillant au développement et à la continuité de sa visibilité;

-          Représenter l’APEFE au sein des cadres de concertation relatif au secteur concerné;

-          Assurer la gestion des connaissances en valorisant la capitalisation des acquis et des expériences et en participant activement à l’apprentissage collectif dans le cadre du CSC et en dehors ;

-          Contribue au processus d’apprentissage interne de l’APEFE en participant aux réflexions thématiques interpays – siège;

-          Contribuer à la promotion de l’image de l’APEFE et de manière élargie de WBI et de la Belgique ainsi que des partenaires locaux.

Toutes ces missions sont assurées en coordination avec l'administrateur de Programmes APEFE au Burkina Faso et le siège de l’APEFE. Pour ce faire, un canal d’échange d’information régulier sera entretenu, notamment au travers des réunions régulières sur le terrain et à distance et un rapportage régulier tout au long de l’année et selon les besoins.

PROFIL

Niveau de formation requis:

-          Détenteur d’un niveau master minimum dans le domaine médical, paramédical ou en santé public (de préférence reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles). Un doctorat dans le domaine de la kinésithérapie, ou médecine physique et de réadaptation serait apprécié.

Expérience requises :

-          Minimum 10 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets de coopération international, de préférence en Afrique sub-saharienne

-          Minimum 5 ans d’expérience en gestion d’équipe dans des environnements multiculturels ;

-          Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le domaine d’expertise spécifique, à savoir dans le domaine de la santé public ou plus spécifiquement de la réadaptation ;

-          Expérience avérée en formulation de projet ;

-          Expérience avérée en en suivi-évaluation ;

-          Expérience avérée de négociations politiques et diplomatiques à haut niveau (institutions internationales; Gouvernements ; structures ministérielles ...)

Compétences et connaissances requises :

-          Excellentes capacité de coordination, de planification, d’organisation et de gestion ;

-          Grande capacité d’écoute, de dialogue et capacité à fédérer ;

-          Axé résultats et proactif ;

-          Aptitude avérée à la communication orale et écrite ;

-          Capacité d’analyse et de synthèse ;

-          Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet, et de suivi-évaluation ;

-          Bonne maîtrise des principes généraux de coopération au développement (CAD de l’OCDE, ODD, politique belge et européenne en la matière, etc.) ; 

-          Sensibilité en matière d’égalité, d’équité et de genre ;

-          Parfaite maîtrise du français à l’oral et à l’écrit ;

-          Permis de conduire B ;

-          Engagement à respecter la charte éthique de l’APEFE.

Connaissances spécifiques considérée comme un atout :

-          Connaissance de l’anglais;

-          Connaissance des acteurs nationaux, régionaux et sectoriels et leurs mandats respectifs ;

-          connaissance du secteur de la santé du Burkina Faso;.

-          Expérience antérieure avec la DGD, l’UE, l’OMS (partenaires de l’APEFE au Burkina Faso).

-          Lien privilégié avec la Belgique et avec le Burkina Faso

PROCÉDURE

Les dossiers de candidature doivent déposés au plus tard le 08.11.2022 à 16h 00 par email à l’adresse suivante : [email protected], avec copie à [email protected] et [email protected]; avec la mention BF - expert.e Santé et Réadaptation 2022 portée dans l’objet du message.

Le dossier doit comprendre :

  • une lettre de motivation ;
  • un CV daté et signé ;
  • des copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations de service ;
  • une photocopie de la carte d’identité nationale ou du passeport.

Important : le contenu des CV doit pouvoir être vérifié par des attestations, des certificats et des diplômes authentifiés.

SELECTION DES CANDIDATS

Le recrutement se déroulera en deux (02) phases :

Phase 1 : présélection sur dossier ;

Phase 2 : entretien oral avec un jury.

NB :  seuls les candidats ayant franchi la phase 1 seront contactés pour la phase suivante.

 

 


 

Connexion

Avertissement

Sauf avis contraire mentionné explicitement dans l'offre seuls les ressortissants de l'Union Européenne ou les personnes bénéficiant d'un statut de réfugié des Nations-Unies peuvent proposer leur candidature aux offres d'emplois relatives au personnel expatriée. En outre, les candidats doivent posséder des titres équivalents à ceux de la Fédération Wallonie-Bruxelles