banniére1

Mission de suivi opérationnel au Sénégal

Imprimer

Le responsable géographique du Sénégal de l’APEFE, Luc AMEYE, s’est rendu au Sénégal du 18 au 22 juin 2018 afin de réaliser une mission de suivi opérationnel.

Lors de cette mission, des sessions de travail furent organisées afin de dresser un bilan de l’état d’avancement des différents programmes : l’entrepreneuriat féminin, la formation professionnelle et la formation à distance des instituteurs IFADEM en termes de résultats, de consommation budgétaire, de gestion des ressources et des risques et de qualité des partenariats.

Cette mission a été mise à profit pour tenir les comités de pilotage et les comités techniques de suivi des trois programmes et prendre les décisions et dispositions requises pour accélérer les processus en cours.

Le responsable géographique a également pu visiter les nouveaux bureaux mis à disposition du programme entrepreneuriat féminin par les autorités sénégalaises du Patrimoine Bâti. Des engagements formels ont été pris par les autorités du ministère de tutelle lors du comité de pilotage afin de : valider la nouvelle stratégie d’autonomisation économique des femmes, démarrer la mise en place de l’observatoire de l’entrepreneuriat féminin et lancer les premières actions de renforcement des capacités des bénéficiaires.

Les réunions avec l’équipe de coordination de l’IFEF (AUF et OIF) et la tenue du Comité Technique de Suivi du programme IFADEM ont permis d’envisager à court terme le réexamen du processus de certification des formations réalisées au cours de la phase pilote et le lancement des deux nouvelles cohortes d’instituteurs bénéficiaires.

Le comité technique de suivi relatif au programme de formation professionnelle et technique a permis de planifier les dernières activités majeures de la phase de capitalisation et l’organisation de l’évaluation finale.

Notons que l’APEFE a pu compter sur le soutien et la présence active de la Direction de la Coopération Technique qui, en relevant de sa présence, la tenue des trois comités, a confirmé le soutien indéfectible des plus hautes autorités du pays à la coopération de l’APEFE.

Enfin, cette mission fut l’occasion de consolider les liens entre le siège et l’équipe APEFE/WBI de Dakar, coordonnée avec le plus grand professionnalisme, par Madame Sophie Pham Holliday, Administratrice de programme.

 

 

Mission de suivi opérationnel au Sénégal Mission de suivi opérationnel au Sénégal Mission de suivi opérationnel au Sénégal

Mission de suivi opérationnel au Sénégal Mission de suivi opérationnel au Sénégal Mission de suivi opérationnel au Sénégal

 

BeMor(e) Startup Camp édition 2018

Imprimer

15 entrepreneurs et futurs entrepreneurs marocains ont séjournés à Bruxelles du 22 au 27 juin 2018 afin de participer au startup camp organisé dans le cadre du programme Min Ajliki, programme mise en œuvre par l’APEFE, avec l’appui de la coopération fédérale belge pour le développement. Cet accueil est également soutenu par le gouvernement du Royaume du Maroc, le gouvernement de la Communauté française et le Gouvernement de la Région wallonne.

Ce startup camp intitulé BeMor(e) est un mélange entre un startup weekend et un hackathon. Le temps d’un weekend, toute personne qui a une idée est invitée à la développer en groupe et à élaborer un prototype avant de le présenter à un jury composé d’experts.

Les participants ont été accueillis vendredi soir à Molengeek, partenaire de l’APEFE, où se déroulait l’événement. Un pitch des idées a été réalisé et, suite aux votes, les équipes ont été constituées et ont commencé à développer les projets. Des coachs étaient présents pour aider les candidats à faire murir leurs idées. L’effort fut intensif et les candidats ont travaillé jour et nuit pour présenter les projets au jury dimanche en fin de journée. De nombreux projets innovants ont été proposés tels que des bonbons à base de betterave et du recyclage des carapaces des crevettes afin de créer du plastique biologique. L’APEFE félicite les trois gagnants élus par le jury :

1. Geekoscope : un projet qui permet de créer un microscope avec un smartphone et des pièces imprimés en 3D ;

2. Diamond Wall : un projet qui propose une alternative aux matériaux de construction nocifs ;

3. Fenix : un projet éco-responsable qui récupère du plastique pour fabriquer des lunettes.

Après une matinée de repos, les participants de la Délégation Marocaine ont été reçus dans les locaux de l’APEFE afin de rencontrer l’équipe du siège et de présenter leurs projets autour d’un repas préparé par Sésam’, un service traiteur qui valorise le commerce équitable, les produits locaux et biologiques et qui met en place de multiples initiatives sociales à Schaerbeek.

La Délégation Marocaine a ensuite rencontré plusieurs professionnels du monde des startup :

- Anna Thomlinson de Start It, plateforme dédiée aux porteurs d’idées innovantes ;

- Laurent Hublet, co-fondateur de Be Central, un espace de formation bruxellois dont l’objectif est de renforcer les compétences des citoyens dans le domaine du numérique et de promouvoir l’entrepreneuriat numérique ;

Ben Piquard, CEO de Lean Square, fonds d’investissement dont l’objectif est d’investir en capital à risque dans les start-up de la nouvelle économie, présentant un réel potentiel de croissance et de modèle de références ;

- Grégory Van Ass, co-fondateur de l’entreprise Gotoro qui vise à accélérer la redynamisation de la Wallonie et son orientation vers l’économie nouvelle ;

- Sébastien Assouad, Business Coach à WSL, un incubateur technologique spécialisé dans les métiers de l’ingénieur ;

- Julien Peret, co-fondateur de l’entreprise Artesia, qui a été elle-même incubée par WSL, nous a présentés plusieurs projets en cours de réalisation par son entreprise dont un projet de transport et de stockage de gypse au Maroc.

Les participants ont été très satisfaits de cette expérience et de ces rencontres comme en témoigne une des participantes, Safae Skloufi : « j’ai aimé le startup weekend à Molengeek parce que c’était différent de celui au Maroc. Donc pour moi, c’était une toute nouvelle expérience ! Les différents incubateurs qu’on a visité m’ont permis d’approfondir mes connaissances sur ce type d’entreprise, surtout pour moi en tant qu’entrepreneuse et étudiante en Master en management des organisations.»

Cette semaine constructive s’est clôturée autours d’un repas entre les participants du BeMor(e), l’APEFE et Molengeek. Riches de cette expérience, les participants sont repartis au Maroc mercredi matin.

 

BeMor(e) Startup Camp édition 2018 BeMor(e) Startup Camp édition 2018 BeMor(e) Startup Camp édition 2018 

BeMor(e) Startup Camp édition 2018 BeMor(e) Startup Camp édition 2018 BeMor(e) Startup Camp édition 2018

 

 

Haïti: 5ème session de la Commission Mixte Permanente

Imprimer

Le Ministre des Affaires Étrangères et des cultes, Monsieur Antonio Rodrigue et l’Administratrice Générale de la délégation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Madame Pascale Delcomminette, ont assisté le 11 et 12 juin 2018 à la 5ème Commission Mixte Permanente qui s’est tenue à Pétion-Ville, en Haïti.

 Lors de cette rencontre, les Parties ont convenu de concentrer leurs actions de coopération pour les 5 prochaines années autour des axes suivants :

Pour la République d’Haïti et la Wallonie

 Formation professionnelle et technique et ce, en complémentarité au programme de l’APEFE et d’autres initiatives visant l’auto-emploi notamment dans le domaine de l’agriculture ;

L’Eau/Énergie ;

Pour la République d’Haïti et la Fédération Wallonie-Bruxelles

- L' Éducation, notamment dans le domaine des médias et les formations professionnalisantes ;

La Culture (professionnalisation et mobilité des artistes, soutien aux structures culturelles et enseignement artistique, renforcement de la politique liée à la lecture et à l’accès aux livres) ;

Les Droits des femmes. 

Madame Delcomminette a d’ores et déjà invité la Partie haïtienne à Bruxelles pour les travaux de la sixième Commission mixte qui devraient se dérouler en 2023.

Pour rappel, en 2017, Wallonie-Bruxelles et Haïti avaient fêté le 20ème anniversaire de la signature de l’Accord de coopération signé le 30 septembre 1997 entre les Gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la République d’Haïti.

Haïti occupe aujourd’hui une place prépondérante dans la politique de coopération avec les pays du Sud de Wallonie-Bruxelles définis dans la Note de Politique internationale des Gouvernements de Wallonie-Bruxelles. Cette importance a été confirmée par la visite ministérielle en Haïti de Monsieur Rudy DEMOTTE, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles fin 2017 suivie par l’accueil en Wallonie et à Bruxelles de son Excellence, le Président de la République d’Haïti, Monsieur Jovenel MOÏSE.

Depuis 2017, l’APEFE appuie la mise en œuvre du Programme d’appui à la création d’emplois et de revenus durables (PACERD) qui vise l’amélioration de la situation socio-économique des couches défavorisées de la population Haïtienne par la formation et l’insertion socioprofessionnelle. A cet effet, le programme accompagne contribue à la création de nouvelles richesses, selon une stratégie qui favorise l’inclusion, l’équité de genre et le respect de l’environnement. Le Programme poursuit l’objectif spécifique de promouvoir la création d’emplois et de revenus durables en appuyant les initiatives privées porteuses d’emplois et en renforçant les capacités humaines et institutionnelles des structures d’encadrement des partenaires du monde du travail et de la formation professionnelle dans les départements géographiques de l’Ouest, du Nord, du Sud, de l’Artibonite et du Centre du Pays.

 

Haïti: 5ème session de la Commission Mixte Permanente Haïti: 5ème session de la Commission Mixte Permanente Haïti: 5ème session de la Commission Mixte Permanente Haïti: 5ème session de la Commission Mixte Permanente

Haïti: Des personnes à mobilité réduite apprennent à cuisinier

Imprimer

160302-HT formobile-1 L'Association pour la Promotion de l'Éducation et de la Formation à l'Étranger (APEFE), l'Humanité et Inclusion (HI) / Handicap International et l'Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) ont lancé conjointement en mars 2018 une séance de formation en cuisine ménagère et en pâtisserie commerciale, à Capané Vert (Haïti), au profit d'un groupe de 14 personnes à mobilité réduite. A travers cette formation, le public cible sera en mesure d'intégrer plus facilement le marché de l'emploi et bénéficiera d'une plus grande indépendance et autonomie.

 

https://www.glo-be.be/fr/articles/des-personnes-mobilite-reduite-apprennent-cuisiner 

 

L'AUF recherche des collaobrateurs

Imprimer

 

L’AUF a publié deux offres d’emplois pour le projet APPRENDRE :

  • Coordonnateur/trice du programme APPRENDRE (Appui à la Professionnalisation des Pratiques ENseignantes et au Développement de REssources)

https://recrutement.auf.org/?page=advertisement_display&id=189

  • Chargé(e) de projet - programme APPRENDRE (Appui à la Professionnalisation des Pratiques ENseignantes et au Développement des REssources)

https://recrutement.auf.org/?page=advertisement_display&id=190

 

Connexion